Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Institution Sainte-Marie - Le Bourget
Établissement catholique d'enseignement sous contrat d'association avec l'État
Institution Sainte-Marie - Le Bourget
menu

ASSR

L'Attestation Scolaire de Sécurité Routière: Cette attestations est obligatoire pour toutes les personnes nées à compter du 1er janvier 1988 qui souhaitent conduire.

L'Attestation Scolaire de Sécurité Routière

 

Tout élève, quel que soit son lieu de scolarisation, doit avoir passé :

- L'ASSR de 1er niveau le jour où il atteint ses 14 ans, âge à partir duquel il est possible de conduire un cyclomoteur.

- L'ASSR de 2nd niveau le jour où il atteint ses 16 ans, âge à partir duquel il peut commencer l'apprentissage de la conduite accompagnée d'un véhicule à moteur.

 

ASSR de 1er niveau

Élèves concernés

L'épreuve de l'ASSR de 1er niveau est organisée :

pour les classes de 5e et de niveau correspondant,
pour les élèves d'autres classes qui atteignent l'âge de 14 ans au cours de l'année civile.

Déroulement de l'épreuve

L'épreuve se présente sous la forme de 20 séquences vidéo illustrant des questions à choix multiples et nécessite d'obtenir au moins la note 10/20.

Les élèves ayant obtenu au moins la note de 10/20 à l'épreuve se voient attribuer l'ASSR de 1er niveau.

Un élève recalé peut se présenter à l'épreuve de rattrapage durant la même période s'il en fait la demande auprès du chef d'établissement.

 

ASSR de 2ème niveau

Élèves concernés

L'épreuve de l'ASSR de 2e niveau est organisée :

pour les classes de 3e et de niveau correspondant,
pour les élèves d'autres classes qui atteignent l'âge de 16 ans au cours de l'année civile,
pour des élèves âgés de plus de 16 ans, inscrits dans l'établissement scolaire.

Déroulement de l'épreuve

L'épreuve se présente sous la forme de 20 séquences vidéo illustrant des questions à choix multiples et nécessite d'obtenir au moins la note 10/20.

Les élèves ayant obtenu au moins la note de 10/20 à l'épreuve se voient attribuer l'ASSR de 2e niveau.

Un élève recalé peut se présenter à l'épreuve de rattrapage durant la même période s'il en fait la demande auprès du chef d'établissement